01. Cataluña

Barcelona

De Dali à Gaudi, de Cadaquès à Barcelone, la Catalogne se démarque par les différents courants artistiques et culturels, témoignages d’une identité propre à un peuple et à une Région propulsée à l’avant-garde de la scène espagnole. Barcelone la trépidante, bouillon de culture est réputée pour sa vie nocturne, ses plages, las Ramblas et son patrimoine architectural très représentatif de la cité des prodiges.

02. Cataluña

COSTA BRAVA

Sur les chemins de Pla. Le tourisme de masse n’a pas eu son dernier mot sur la « Côte sauvage », nom donné pendant la période franquiste pour y développer l’industrie du tourisme. Jusqu’en 1936, la Costa Brava fut le lieu de villégiature de l’intelligentsia moderniste et, dès l’ère des congés payés, vers 1960, l’une des premières destinations de voyage. L’écrivain, Josep Pla et le peintre Salvador Dali sont natif de la région.

03. Islas Canarias

LANZAROTE

Elle doit son nom au navigateur génois Lancelotto Malocello qui y accosta au XIVè siècle et y séjourna pendant vingt ans. Lanzarote fait partie de l’archipel des Canaries et se situe au nord de l’île de Fuerteventura, à 125km de la côte africaine. L’île s’étire sur 60km de longueur et 35km de largeur. En 1993, l’île a été déclarée réserve de la biosphère par l’Unesco.

Itinéraire 01.

Portbou - Cadaques

De Dali à Gaudi, de Cadaquès à Barcelone

La Costa Brava, fut précurseur du tourisme "populaire" dans les années 60.

Depuis elle s’est reconverti et a développez ses atouts "charme" avec un tourisme plus axé sur les parcs naturels, parcourant le monde minéral du Cap Creus aux zones humides de l’Empordà, de la (re)découverte d'un patrimoine architectural ou encore sur la "mise en bouche" d'un art culinaire mariant les saveurs de la montagne et de la mer.

Cap Creus

Cadaquès

Blottie dans le Cap Creus, elle a pour décor un environnement de fin du monde, autant dire de commencement et par-dessus tout, source d’imaginaire pour le peintre Salvador Dali.

Entre le XIV ème siècle et le XVI ème siècle, et à maintes reprises, Arabes, Turcs et pirates mirent le village à sac, plus soucieux de trouver un abri les jours de tempête que de piller les richesses. En 1444, Cadaquès est incendiée par les Musulmans; en 1543, les frères Barberousse brûlent l’église pour le plaisir de voir le feu se refléter au loin dans la mer. Afin de se protéger, les habitants décident d’élever « Es Baluard », muraille surplombant la côte. Ici, la guerre civile n’a jamais existé, nombreux étaient ceux qui ignoraient même qu’elle eût éclaté.

Cette cité cosmopolite est l’un des plus beaux villages mais aussi l’un des plus visités de la Costa Brava avec une renommée dûe aux nombreux artistes qui y ont séjourné tel Picasso et Chagall mais c’est sans conteste à Salvador Dali, natif de Cadaquès que l’on doit sa renommée. On ne manquera pas de visiter l’Esglesia St. Maria, de style gothique avec un retable baroque de Pau Costa. De l’époque moderniste, on retiendra la Casa Seriyena, de 1910 qui ne se visite pas ainsi que certaines tombes ornées de sculptures de Josep Llimona dans le vieux cimetière.

A moins de deux kilomètres au nord, on découvre Port Lligat, petit port de pêche qui abrite la Casa-museu Salvador Dali, un ensemble de bâtisses de pêcheurs regroupées entre elles pour donner naissance à la « Casa dels Ous », la maison des œufs, symbole d’une naissance éternelle, donc jamais accomplie. Dali y vécu avec sa femme Gala de 1929 à 1982. Flânez dans les ruelles et profitez de la terrasse de l’hôtel " Port Lligat " pour vous désaltérer.